Annie Ernaux : Les armoires vides

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je souhaitais vous parler du dernier livre que j’ai lu. Il s’agit du roman autobiographique « Les armoires vides », de Annie Ernaux, parut en 1974. Il s’agit de son premier roman, et il a eu un effet assez marquant sur ma façon de voir le monde mais aussi sur ma façon de lire un livre.

Un bref résumé :

Dans ce roman, l’auteur écrit du point de vue de l’étudiante de lettres modernes qu’elle était. Pendant son avortement, Annie se remémore son enfance et son adolescence. La structure du texte suit ce procédé de la mémoire, en se référant de temps en temps à l’événement présent que vit la jeune fille, tout en évoquant principalement son enfance. Dans ce portrait de son enfance normande, on retrouve certains des thèmes récurrents chez Annie Ernaux, comme l’importance de la figure de la mère, le tiraillement entre deux milieux sociaux, celui de ses parents, anciens ouvriers qui ont ouvert un bar, et le milieu bourgeois auquel elle est confrontée de plus en plus en poursuivant ses études. Les sentiments contradictoires que lui inspire ce tiraillement entre deux milieux sociaux, à savoir un mélange de honte, de mépris, et d’amour pour sa famille, sont aussi des images omniprésentes de son œuvre.

Par ailleurs, bien qu’il ne s’agisse que d’un premier texte, on retrouve des caractéristiques de son style par la suite: « l’écriture blanche », que l’auteur juge être la meilleure façon pour exprimer ses sentiments à l’écrit, ainsi que l’hésitation entre roman et écrit sociologique.

 

Ce qui m’a marqué :

J’ai tout d’abord eu beaucoup de mal à lire ce livre. En effet, c’est comme si la façon dont il est écrit n’était pas du tout construite. Comme si finalement nous écoutions quelqu’un nous raconter son histoire oralement. Il y a alors beaucoup de détails superflus, et souvent des phrases très longues et compliquées qui auraient pues être expliquées bien plus simplement. Pourtant, au bout de quelques pages, j’ai fini par être complétement absorbée dans l’univers et l’histoire de l’auteur. Le fait qu’il n’y ai pas de chapitre et que ce soit écrit de manière très spontanée nous permet de nous rendre compte de l’authenticité de l’histoire. La façon dont l’auteur écrit permet de nous faire ressentir ses propres souvenirs, et de les partager avec elle comme si nous les remémorions ensemble. Que ce soit des odeurs, des ambiances, des sons, etc. Ce livre est tout simplement bondé de réalisme. Il me rappelle un peu les Germinal ou Madame Bovary, mais tout de même un peu plus proche de nous.

C’est une France pauvre, ouvrière des années 1960 que l’auteur nous dépeint, en nous offrant tout ce qu’elle a pu découvrir et ce qui a pu la surprendre en évoluant et en s’ouvrant à un monde qui ne lui était alors pas du tout destiné. Un monde d’éducation, de culture, celui de la bourgeoisie, qui finiront par lui faire détester sa vie, sa famille, son quotidien.

Un roman très poignant, parfois très dur et franc, mais qui donne tout le charme à cette histoire qui est d’autant plus attachante puisqu’elle est vraie. Une très belle découverte qui je pense changera ma manière de lire un livre désormais !

 

36063796_1761078157274407_5020025915220951040_n.jpg

 

 

 

Publicités

Fondation Louis Vuitton, Paris

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous faire découvrir un look que je portais lors de mon dernier voyage à Paris lors de ma visite de la Fondation Louis Vuitton, en attendant de pouvoir pour proposer des looks plus « été ».

J’ai adoré visiter ce musée. Les collections exposées correspondaient en plus à une période de l’art que j’affectionne très particulièrement, celle du Pop Art. Pouvoir voir des œuvre de Warhol ou de Lichtenstein en vrai a vraiment été super pour moi. J’ai tout simplement adoré, et j’en prenais plein la vue de salle en salle. Les toiles de Jackson Pollock m’ont aussi beaucoup marqué. Les voir en vrai permet de se rendre compte selon moi de toute l’énergie qu’il pouvait avoir lorsqu’il peignait ses toiles. C’est le musée que j’ai sans doute le plus aimé visiter lors de ce petit voyage à Paris, et j’ai hâte de pouvoir y retourner.

Voilà donc ce petit look simple, avec un t-shirt aux motifs de Keith Haring , un pantalon style costume, un manteau, une écharpe noire, des mocassins noirs, ma sacoche habituelle, et des petites chaussettes pour une touche fantaisie. J’ai adoré prendre ces photos sur la terrasse du bâtiment que j’ai vraiment beaucoup aimé, comme tous les autres lieux imaginés par l’architecte, Frank Gehry, que j’apprécie tout particulièrement.

Je vous laisse avec les photos, n’hésitez pas à me demander les liens des vêtements si il y en a qui vous intéresse, même si la plus part je pense ne sont plus disponibles. Bonne journée ♥

DSC_0187DSC_0189DSC_0193DSC_0195DSC_0197DSC_0201DSC_0203

DSC_0191tfcghjbnujgugyuy

 

Sent from Leaky Cauldron.

Les commencements ont des charmes inexprimables.

Je suis enfin de retour parmi vous ce soir pour vous faire découvrir un article assez spécial. Je viens tout juste de terminer ma licence de design, et j’ai décidé de vous présenter un article sur mon état d’esprit actuel, mes attentes, mes envies, en les illustrant par un projet que j’ai dû réalisé pour la fin de mes études.

Le sujet de ce projet est le temps. Il s’intitule  » tuer le temps « . Cette expression que l’on utilise souvent pour s’évader, et pour éviter à tout prix l’ennui, comme si nous en avions peur, comme si au fond, le temps était notre pire ennemi, car tout a une fin, et que tout nous est arraché à un moment ou à un autre. Cette expression qui nous donne l’impression de prendre notre revanche sur le temps qui fini par nous tuer. On cherche à combler l’ennui par des futilités, qui nous empêchent finalement de profiter simplement du temps qui nous est offert et qui nous est si précieux. C’est ce dont je me suis rendue compte cette année. Avec du recul, je me pose beaucoup de questions sur mon avenir, puis je finis par me dire que je verrai bien, et que je devrais plutôt laisser les choses se faire d’elles mêmes. Je n’ai jamais cru au destin, mais je crois tout simplement que laisser les choses s’écrire toutes seules peut nous permettre d’être un peu plus heureux. Alors c’est ce que j’ai décidé de faire désormais. Tant pis si je ne suis pas prise dans la meilleure école qui soit, tant pis si je ne fais pas toutes les choses « importantes » à faire à mon âge comme passer le permis ou je ne sais quoi d’autre. J’ai juste envie de vivre maintenant. De lire, chanter, rire, voyager. Car le temps nous est compté et qu’il est temps de s’en rendre compte, vraiment.

La vanité me paraissait être un thème fort pour ce sujet. La vanité, ce n’est ni la mort, ni la vie mais la transition entre l’une et l’autre qui, elle, s’inscrit dans le temps. Elle est la représentation allégorique de la mort, du passage du temps, et des passions et activités humaines. Les objets souvent représentés symbolisent les activités humaines, l’argent, le plaisir, la richesse, la puissance, ainsi que des éléments évoquant le temps qui passe trop vite, la fragilité, la destruction, et le triomphe de la mort avec souvent un crâne humain.  Ainsi la fuite du temps qui passe, la brièveté de la vie, sont évoquées par des sabliers, des bougies qui se consument ou des horloges. Le crâne, bien entendu, évoque la mort prochaine, du moins la mort qui ne manquera pas d’arriver un jour. Les effets du temps sont aussi souvent représentées à travers les fleurs (qui se fanent rapidement), les fruits (qui s’abiment). Puis, la fragilité de la vie est souvent figurée par des bulles de savon, des boules de verre.

Après avoir fait ces recherches sur ce sujet, je me suis rendue du caractère très poétique qu’il véhiculait et son rapport évident à l’expression « tuer le temps ». J’ai alors eu l’idée de créer une image de Vanités moderne en photographies. Les éléments que l’on retrouve alors sont les fleurs, le crâne, les bulles, les bougies, le livre ( souvent représenté dans les peintures de Vanités pour représenter le savoir scientifique humain) , et la cigarette, élément moderne que j’ai rajouté pour évoquer également l’aspect de la vie qui se consume.

Ce qui me tient très à cœur dans cette série de photos, c’est que la personne les ayant prise va énormément me manquer. Cette semaine était la dernière semaine de cours passée au près d’elle après plus de 5 ans d’amitié. J’en profite alors pour lui dire merci. Merci pour sa joie de vivre, pour sa générosité et pour sa sincérité. C’est une personne en or, et j’ai su voir à travers ces photos le regard bienveillant qu’elle pose sur moi chaque jour. Et c’est pourquoi je décide de lui exprimer toute mon amitié par cet article et toute l’admiration que j’ai pour elle. ♥

J’espère que vous aurez aimé cet article un peu spécial, j’attends vos retours, et je vous dis à très vite (enfin je serai un peu plus dispo !)

Bonne soirée à tous ♥

IMG_2923IMG_2943IMG_2947IMG_2955IMG_2967IMG_2971IMG_3013IMG_3021IMG_3028IMG_3033IMG_3035IMG_3042IMG_3044IMG_3046IMG_3052IMG_3056

 

Sent from Leaky Cauldron.

Dans les hauteurs de Montmartre

Bonjour tout le monde ! Cela fait une semaine que je suis rentrée de Paris, et cette ville me manque déjà tellement. Pour ceux qui ne sont pas au courant, j’y ai passé une semaine de vacances chez ma cousine, où entre balades, visites, et autres découvertes, je n’ai vraiment pas eu le temps de m’ennuyer.

Montmartre a été l’un des endroits que j’ai le plus aimé. J’étais déjà allée à Paris plusieurs fois, mais pas aussi longtemps, et puis j’étais trop jeune je pense pour apprécier la ville, et toutes les richesses dont elle regorge. J’en profite donc dans cet article look pour vous partager mes photos de ma journée à Montmartre, où je me suis promenée, fait des photos, et mangé dans un très bon restaurant italien.

Pour ce look, je porte un pull tout doux et tout chaud rose pâle de chez H&M, avec en dessous une chemise blanche fluide de chez H&M également. Mon jean tout simple et fétiche de chez Mango, mes derbies argentée de chez Follow Me, puis ma veste « mouton » super chaude et confortable de chez Jennyfer. Parfait pour pallier au froid de Paris ! Un look simple, épuré, et confortable pour se balader dans le froid de l’hiver !

DSC_0243

DSC_0246

DSC_0269DSC_0272

DSC_0273

DSC_0275

DSC_0278

DSC_0283

DSC_0285DSC_0291DSC_0298DSC_0299DSC_0302

J’espère que vous avez aimé ce look ! Je vous met en bas d’article les liens de ce que je porte si vous voulez les retrouver.

J’en profite aussi pour vous partager quelques photos de cette balade à Montmartre , dont celles du restaurant où j’ai déjeuné, Roberta. Un restaurant Italien en plein Paris, et qui vaut vraiment le détour. Entre la déco, le prix et les saveurs de leurs plats, on ne peut être que conquis ! : http://www.roberta.fr/

Je vous laisse avec ces quelques photos ( que vous pouvez d’ailleurs toutes retrouver sur mon instagram gathounesworld) , bonne journée à tous ♥

 

Liens vêtements look :

 

 

Sent From Leaky Cauldron.

Dark , la série qui défie le temps

Bonjour à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui avec le premier article sur une série ! J’adore découvrir de nouvelles séries et je pense partager mes avis dessus comme pour les nouveaux films que je découvre avec vous ici. La dernière série que j’ai vu est donc « Dark », et j’avais vraiment envie de vous en parler. Pour ceux qui ne l’ont toujours pas vu, ne vous en faites pas, je ne vous spoilerai pas l’histoire ! Et voilà mon petit dessin habituel !

27156991_1601700816545476_464548652_n

 

 

Synopsis

Dark est une série allemande réalisée par Baran bo Odar et Jantje Friese, pour Netflix. Cette série bascule entre le drame, le thriller, et le fantastique. Pour l’instant une seule saison est sortie, et la deuxième est en cours.

« Un enfant disparu lance quatre familles dans une quête éperdue pour trouver des réponses. La chasse au coupable fait émerger les péchés et les secrets d’une petite ville. »

Contexte

L’histoire se passe en l’an 2019, dans une petite ville allemande fictive se nommant Winden. Depuis plusieurs décennies, plusieurs enfants disparurent mystérieusement, sans que personne ne puisse découvrir pourquoi ni comment. Nous suivons donc au départ une bande de jeunes dans leurs petites histoires, jusqu’au soir où, lorsqu’ils se promenèrent près d’un lieu étrange, le petit frère d’un d’entre eux qui les suivait dans leur aventure, disparue très mystérieusement, tout comme les disparitions précédentes. De là commence l’histoire. Une enquête mystérieuse puisant dans les secrets du temps.

Mon avis général

J’ai adoré cette série. C’est l’une des premières qui traite des voyages dans le temps et qui est à mon avis très bien réalisée. Même si à certains moments il est difficile de comprendre tous les rapports familiaux entre les différents personnages, lorsque l’on comprends, tout devient clair et rend l’histoire vraiment entraînante. Un mélange entre enquête policière, histoires sordides, et voyages dans le temps, qui donne toute l’originalité à cette série et qui la rend vraiment unique.

Les points positifs

Pour les séries, comme pour les films, je suis vraiment exigeante.. Mais pour cette série je suis vraiment conquise. Plusieurs points m’ont vraiment marqué :

  • Les personnages : Je trouve que les personnages jouent très bien et ont chacun leur propre histoire et personnalité , ce qui permet de bien les suivre dans le temps. Surtout par le fait que les différents acteurs qui jouent un seul personnage en fonction des différentes époques dans laquelle il se trouve se ressemblent vraiment physiquement et dans leurs façon de jouer.
  • Les décor : L’ambiance donnée à la série est très mélancolique et mystérieuse. Les paysages avec les grandes forêts, les petites maisons pas forcément très belles, et le reste me fait pas mal penser à l’univers esthétique des films Twilight (#kikou).. Non mais vraiment, l’histoire n’a vraiment rien à voir et n’est pas du tout culcul comme ces films, mais les paysages y ressemblent beaucoup et donnent pas mal de suspens à ce qui s’y déroule. Une ambiance un peu morose avec un temps toujours très pluvieux qui renforce l’aspect dramatique de la série.
  • La complexité de l’histoire : Je peux comprendre que certaines personnes aient du mal avec cette série tellement elle est compliquée à comprendre directement. Parfois, il faut vraiment mettre pause à un épisode pour réfléchir à ce qui vient de se passer et à comprendre les rapports avec le reste de l’histoire, mais ça moi j’adore. C’est une série qui donne à réfléchir, et qui nous emporte dans l’histoire comme si nous étions nous aussi enquêteurs. Et ce que je trouve génial, c’est qu’ils ont réussi à nous donner une vraie sensation d’incompréhension comme celle que ressentent les personnages lorsqu’ils se retrouvent confrontés aux événements paranormaux liés au temps. Comment réagirions-nous si le voyage dans le temps s’avérait être possible ? Cette idée qui nous paraît complètement inconcevable nous est très bien exposée ici de par la réaction des personnages à ne rien comprendre mais aussi par notre difficulté à nous spectateurs à faire les liens entre les différentes époques qui nous sont présentés et les personnages qui y appartiennent.

Un bon mélange donc d’incompréhensions qui donne vraiment envie de plus avancer dans la série pour mieux comprendre ce qui se passe au final. Ce qui je trouve nous permet de ne vraiment pas s’en lacer.

Les points négatifs

Malheureusement je trouve toujours des points négatifs à ce que je regarde…

  • Pour commencer , ce qui m’a directement stoppé au premier épisode, c’est les similitudes parfois beaucoup trop énormes avec la série Stranger Things.. Sauf qu’on ne copie pas Stranger Things ! (Je suis beaucoup trop fan de cette série c’est grave… ). Entre les décors pratiquement similaires, les personnages qui sont un groupe de jeunes au début, et certains clins d’œils, je commençais vraiment à penser que c’était juste les allemands qui voulaient copier une série américaine ! Mais non.. J’ai été plutôt mauvaise langue de ce côté là, parce qu’après m’être renseignée, j’ai comprit qu’il ne s’agissait pas du tout d’un plagia puisque les deux séries ont été tournées pratiquement en même temps, et Dark même un peu avant Stranger Things… Il s’agit donc juste d’une coïncidence, ce qui me permet de vous dire que si vous avez aimé Stranger Things, vous aimerez alors forcément Dark, même si rassurez vous il ne s’agit pas du tout du même univers.
  • Certains oublis à mon goût : En effet, l’histoire est vraiment compliquée, et parfois certains événements auraient besoin de plus d’approfondissement et d’explications plus claires pour comprendre le déroulement logique de l’histoire.. Après, peut être qu’il s’agit d’un parti pris et que certains petits éléments seront expliqués dans les prochaines saisons… A voir !
  • Autre petit point négatif ( mais ça c’est peut être juste moi ), j’ai trouvé que plusieurs choses sont vraiment prévisibles et donc faciles à deviner… Mais bon, j’arrive à deviner les événements d’une série ou d’un film presque à chaque fois…    ( j’ai peut être un don d’enquêteur…)

 

Conclusion

Au final, si vous aimez les histoires mystérieuses, qui mêlent le policier, le fantastique, et la découverte d’autres époques, je vous conseille vraiment cette série. Encore plus si vous aimez vous creuser la tête. Pour vous résumer, cette série m’a fait pensé à un mélange entre Stranger Things, The Outlander, et le film Inception. Un bon cocktail quoi ! J’ai hâte de découvrir la suite maintenant…

 

Voilà les amis ! J’espère vous avoir donné envie de voir cette série ! J’attends vos retours et vos avis dessus, et je me ferai un plaisir d’échanger dessus avec vous alors n’hésitez pas ! Pleins de bisous et à très vite ♥

 

Sent From Leaky Cauldron.

#Look6 : Building style

Bonjour tout le monde ! Je vous retrouve aujourd’hui avec un nouveau look que j’ai shooté avec ma cousine encore aux dernières vacances, aux ambiances un peu futuristes, dans un décor très architectural que j’aime beaucoup. Malgré le temps pluvieux, nous avons eu la chance d’avoir quelques rayons de soleil qui donnent une certaine atmosphère aux photos que je trouve top !

Le style que j’ai choisi pour ce look est on peut dire à la fois rock et tendance. Du cuir, du noir, du bleu ciel, et des perles. Un look original et à la fois actuel. Je vous laisse donc découvrir les photos, et je vous met en liens les vêtements et accessoires que je porte juste en dessous ! J’espère que ça vous plaira et j’attends vos retours ! ( Pas besoin de vous créer un compte pour donner vos avis, vous pouvez me retrouver directement sur instagram  ! : voir colonne de droite ).

DSC_0003

DSC_0005

DSC_0006

DSC_0012

DSC_0021

DSC_0024

DSC_0027

DSC_0028DSC_0029DSC_2325

DSC_2337

DSC_2342

DSC_2345

DSC_2349

DSC_2352

DSC_2353DSC_2358

DSC_2404

DSC_2405

DSC_2407DSC_2356

Voilà ! Il y avait beaucoup de photos et j’ai eu du mal a faire une sélection assez restreinte… désolée si c’est un peu long , mais je les trouve trop top !

Liens des vêtements :

Veste simili cuir : jennyfer : rupture de stock ( Je n’ai pas réussi à en trouver un similaire en ligne sur un autre site désolée…)

Jean simili cuir : https://www.stradivarius.com/fr/femme/v%C3%AAtements/collection/pantalons/pantalon-taille-haute-lam%C3%A9-c1020047050p300497007.html?colorId=001 = 19.99 euros

Sweat manches à perles : https://www.stradivarius.com/fr/femme/nouveau/sweat-perles-c1020047008p300418012.html = acheté 19.99 euros et en ce moment pour les soldes à 9.99 euros

chaussures : pimkie : rupture de stock/ même style chez new look : http://www.newlook.com/fr/femme/chaussures/bottes/wide-fit—bottes-chelsea-noires-en-su%C3%A9dine-%C3%A0-talons/p/528054401?comp=PDP-Color-Swatch = 39.90 euros

Sac : jennyfer : rupture de stock

 

Voilà ! Merci à ceux qui auront lu cet article et qui auront prit le temps de me laisser un petit avis ! Je vous retrouve vite, pleins de bisous ♥

 

Sent From Leaky Cauldron.

Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi

DQd0WYpVQAACKgt.jpg

Salutations, chers apprentis ! Je vous retrouve enfin aujourd’hui après avoir passé tous mes partiels pour parler d’un sujet plutôt cinématographiquement parlant très sensible… (pourquoi cette phrase si compliquée?..)

Sans rire, je suis enfin allée voir le dernier Star Wars. Alors je sais, ce thème partage beaucoup les pensées. Entre ceux qui n’aiment pas ( et d’ailleurs ce sont souvent des personnes qui n’en ont jamais vu un seul ), et ceux qui ne sont absolument pas d’accord sur la réussite du 7 ou du 8, c’est sûr, je prend un risque en vous en parlant ! Mais je m’en fou, je suis fan.

Autant être cash direct : je suis de la team qui a détesté le 7 et qui a plutôt adoré le 8… Alors si vous n’êtes pas d’accord, attendez de lire mon avis ! ( D’ailleurs c’est ça qui est pratique quand on écrit, c’est qu’on ne nous coupe pas la parole.. ahah), et si vous êtes d’accord, vous êtes des BG. Et puis pour ceux qui n’aiment pas Star Wars ou ceux qui ne l’on jamais vu, ne vous en faites pas je ne vais pas spoiler l’histoire, et j’espère vous donner un peu envie de les voir pour le coup.

Comme d’habitude j’accompagne mes articles cinéma d’un petit dessin d’illustration ! ♥

dessin star wars

1- Impression générale

Après être allée voir le 7 au cinéma, j’en suis sortie complétement dégoutée de ce qu’était devenu l’une des histoires les plus cultes du cinéma… Je suis devenue fan de Star Wars il n’y a pas si longtemps que ça, on va dire depuis 4 ans. Pourtant mon Papa n’a pas arrêté de me soûler avec depuis que je suis petite. Un jour ça a marché, je les ai tous revu ( Parce que faut le dire, il faut les voir un bon nombre de fois et SURTOUT dans le bon ordre de l’histoire si on veut vraiment comprendre à fond…) , et depuis je suis complétement fan. Alors quand on a su avec mon père que plusieurs épisodes allaient arrivés, on était comme des enfants ! Et puis à la sortie du 7… Échec total, limite en colère quoi…

Alors pourquoi je n’ai pas aimé le 7 ? Tout simplement parce que c’est une copie parfaite du 4… Donc aucune originalité, ce film est un énorme cliché à lui tout seul… Ils ont pensé que ça plairait aux fans mais ils ont tout gâché ! Il est d’une inutilité complète ! Par contre c’est sûr, je ne peux pas dire qu’il n’était pas beau, au niveau des effets spéciaux (spatiaux ? ;)..  ) c’est vrai qu’on peut parler d’un chef d’œuvre ! Par contre, suis-je la seule à avoir rigolé quand Kylo Ren enlève son masque et qu’on voit sa gueule pour la première fois  ? Ahah… bref !

Pour revenir au 8, du coup j’avais très peur de le voir. C’est simple, si il avait été aussi raté que le 7, on ne serait pas allé voir les prochains. Mais alors, pour le coup ils ont regagné toute ma confiance. Enfin une nouvelle histoire, avec des retournements de situations, des rebondissements, un vrai scénario quoi ! Et puis en plus, à couper le souffle.

2- Ce que j’ai adoré

Beaucoup de positif pour ce 8ème volet… Par quoi commencer !

– Le scénario

Et oui, enfin une histoire qui avance pour ce fantastique univers galactique ! Bien sûr, nous retrouvons les nouveaux personnages de la saga déjà présents dans le 7, ainsi que d’anciens personnages, mais cette fois ci je trouve qu’on en a vraiment vu le talent. J’ai adoré tout d’abord les nouvelles relations s’installant entre les différents personnages, je ne vais pas rentrer dans les détails pour ne pas spoiler les curieux, mais juste j’ai trouvé ça génial de ne jamais savoir où certaines relations allaient aboutir, un suspens passant alors par les sentiments, ce qui donne pas mal de matière je trouve au scénario. Ensuite, j’ai vraiment adoré toutes les touches d’humour très présentes dans le film, qui nous rappellent l’humour des premiers Star Wars, véhiculé par des petits êtres tous aussi drôles les uns que les autres. Cet aspect là de la saga manquait cruellement dans le 7. Puis, je trouve ça vraiment génial de rendre chaque personnage, même ceux qui sont presque seulement des figurants , important à un certain moment. Chaque personnage est attachant dans le film, comme pour montrer que chaque personnage a son rôle à jouer dans le conflit existant entre les différents camps.

– Les images

Je crois que là dessus tout le monde est à peu près d’accord. Ce film est purement artistiquement magnifique. D’un réalisme fou, avec des couleurs bien mesurées et réparties, des décors à couper le souffle (notamment l’île), des costumes toujours très bien travaillés, facilement identifiables, et qui servent même de codes visuels pour permettre au spectateur de mieux se situer. Bref, ce film est visuellement très intelligent. Il y a surtout une scène que je retiens, et qui pour moi relevait d’un réel chef d’œuvre, comme une nouvelle technique de peindre un tableau, mais sous nos yeux par le biais d’un film, c’est la scène de combat dans le désert de sel. Désolée je spoil un peu, mais là je suis obligée ! Les couleurs, les mouvements, on pourrait penser qu’il s’agit d’une performance artistique donnée en direct. Je vous met une image, vous comprendrez… ( Et encore, on ne voit pas vraiment comme c’est beau)

star-wars-les-derniers-jedi-teaser-trailer-984115.png

– Les nouveautés

Alors j’en ai déjà parlé un peu plus haut, mais la nouveauté qui m’a le plus plut est la création de nouveaux personnages. Des hommes, mais aussi et surtout des nouveaux petits êtres beaucoup trop mignons et drôles ! Je trouve que ça ajoute un côté féérique à la saga plutôt très sympa, et on jurerai que ces nouvelles créatures sortent tout droit de la vielle valise magique de notre cher et bon Norbert ( si t’as comprit t’es un vrai. Sinon, t’es nul, je fais référence bien sûr aux Animaux Fantastiques. Et si tu connais pas, bah meurs. ( je plaisante bien sûr.) ) Je vous laisse en découvrir quelques unes, juste pour donner envie à certains de regarder Star Wars ( juste un peu ).

 

3- Ce que j’ai moins aimé

Oui, il y a quand même certaines choses qui m’ont déplut, ou du moins que j’ai trouvé peu cohérentes et pertinentes. Tout d’abord, parlons de certains décors et costumes qui, je trouve, étaient beaucoup trop too much comme on dit. La salle du trône du Suprême Leader est à mon goût complétement réalisé à la va vite… Ils ont donné le paquet pour les autres décors mais je sais pas, apparemment pour la salle du méchant ils ont décidé de le punir déjà et de lui mettre un mur rouge qui sert de fond, une chaise qui fait un peu trône, des fenêtres et des murs un peu style vaisseau spatial réalisée en 3D et ça passe… D’ailleurs pour les éléments en 3D ils ont juste fait un effet de symétrie sur les deux côtés pour donner une impression d’éléments mais bon… Et sans parler des pions d’un jeu d’échec version sorciers qu’ils m’ont sortit en guise de gardes et bien sûr de couleur rouge……. Très gros travail visuel là ! Enfin bref.. Ils ont dû faire ça au dernier moment ou peut être un peu alcoolisés.. Regardez :

gardes-pretoriensSnoke_throne_room

Enfin bon chacun ses goûts… Heureusement que ce n’était que pour l’endroit où était le méchant, c’est pas Luc quoi ! … Euuuuuh Wait.. ??

ReyLuke

Donc il vit dans une cabane en pierres… Trop classe le maître Jedi, ils ont l’air vraiment heureux de dormir dedans cette nuit (LOL)

Bon ok j’arrête. En ce qui concerne ce que je n’ai pas trop aimé, il y a aussi l’importance donné au personnage de Leia. Je l’adore, mais je trouve que depuis le 7 sa place n’est pas si importante et qu’elle sert juste de symbole et limite juste de clin d’œil aux épisodes passés.. Je ne la trouve pas assez active, voir molle… C’est dommage ! En plus, il y a une scène vraiment ridicule la concernant… La meuf elle est projetée dans dans l’espace et elle se réveille oklm dans le vide et rentre en volant limite dans son vaisseau.. Mais oui c’est cela… Ils ont voulu lui donner un semblant de Force, mais faites un effort au niveau des effets spéciaux même si elle est plus toute jeune svp ! Ou sinon ne faites pas cette scène et puis ce sera plus simple !

Conclusion

Bon malgré les petits trucs que j’ai trouvé plutôt mal faits, tout le reste m’a complétement conquise. Ce ne sont que de tous petits détails pas importants du tout pour le film et l’histoire ! Mais quand on aime beaucoup une saga malheureusement on devient très exigent et surtout au cinéma ! En tous cas j’ai hâte de voir la suite ! N’hésitez pas à me donner vos avis , ça m’intéresse beaucoup de connaître les arguments de ceux qui au contraire ont aimé le 7 et pas le 8 ! ( Je parle de vrais arguments hein). Et pour ceux qui n’ont jamais vu Star Wars et qui disent pourtant qu’ils n’aiment pas, arrêtez de faire les savants fous et foncez les regarder, vous aurez de bonnes raison d’aimer ou pas ensuite 😉 ! Soyez curieux, même si au premier abord ce n’est pas votre style. Le cinéma a un pouvoir de conviction que vous ne soupçonnez même pas !

J’espère que cet article vous aura plut ! J’avoue que je me suis un peu lâché en l’écrivant ahah, mais j’adore écrire de façon aussi spontanée. Le but c’est que vous découvriez mon caractère un peu aussi tout de même ! Bon aller, je vous souhaite une très bonne journée et vous dit à très vite jeunes Padawans ! ( Je sais pas pourquoi du coup en disant ça j’ai la musique du générique dans la tête maintenant… Au top ! )

 

 

Sent from Leaky Cauldron. (And from the Galaxy today too…)